FATcoin

Le FATcoin est une plate-forme d'exposition dans le salon de la librairie du KOSMOS (Zurich), où les artistes FATart peuvent présenter et exposer leur travail pendant trois mois.

#14 Nathalie Diserens

HIGH SATURATION

 

21.8 à 21.11.2022

High_Saturation_9.jpg

Image : deux tableaux de la série High Saturation (2022) de Nathalie Diserens.

Coût par tableau : 550 CHF, cadre compris

www.nathaliediserens.com

Instagram: nathalie_diserens

High_Saturation_13.jpg

Les tableaux de petit format de la série High Saturation (2022) de Nathalie Diserens, réalisés au feutre et dans des couleurs vives, offrent toutes sortes de découvertes : dans leur forme, quelque part entre l'abstrait, le figuratif et l'ornemental, ils évoquent à la fois le dessin, la peinture, l'art textile, le graphisme et les vitraux colorés.

On y reconnaît des éléments végétaux, tels des arbres et des feuilles, mais aussi des germes, des graines, des fleurs, des racines et des rhizomes qui s'entrelacent avec leur environnement. Outre ces éléments de la nature, on découvre aussi des éléments de la civilisation - des maisons, un paysage aménagé et des figures humaines. Certains motifs évoquent également des machines ou des êtres hybrides. Ce qui intéresse Nathalie Diserens, ce sont les scénarios d'avenir et les représentations de la manière dont les gens s'imaginent leur place dans le monde. Elle s'inspire aussi bien de la science-fiction que des langages visuels et des modes de représentation de cultures passées ou étrangères. Les images qui en résultent semblent tantôt cultuelles, tantôt fantastiques, tantôt exubérantes ou résignées.

Avant de commencer à travailler, Diserens prépare une palette de couleurs à l'aide de feutres avec lesquels elle commence ensuite intuitivement. Ses tableaux naissent ainsi comme un entrelacement ou un rhizome. Semblable àla technique surréaliste de l'écriture automatique, Diserens essaie de faire taire ses pensées, de laisser l'inconscient travailler et la main glisser. Afin de créer une pratique rituelle quotidienne, Diserens a dessiné un tel tableau chaque jour pendant environ un mois. 

Les images n'ont pas de titre individuel, mais doivent être considérées comme faisant partie d'un plus grand ensemble. Encadrées dans des cadres en aluminium colorés, elles forment une série qui invite à la découverte et à la rêverie, et qui inspire une réflexion sur le lien avec la nature, la technique et la spiritualité.

L'exposition de Nathalie Diserens est à voir du 21.08.22 au 21.11.22 au Kosmos Buchsalon de Zurich

FATrendezvous : discussion entre l'artiste Nathalie Diserens et Magali Berberat, historienne de l'art, 25.08.2022, 18h, Kosmos Buchsalon

Texte : Martina Venanzoni, directrice curatoriale de FATart

7d8409fc-cd7e-be29-8543-bce161436098.jpeg

Foto: FAT Art

FATecke Archiv