FATart Fair 2021

La quatrième édition de la foire d'art et plateforme d'exposition FATart Fair ouvre ses portes avec une foule d'artistes contemporains présentant une sélection d'œuvres aussi diverses que fascinantes. Pour cette quatrième édition, la foire s'internationalise encore plus, avec des artistes et des non-binaires venant non seulement de toute la Suisse, mais aussi de Paris, Berlin, Majorque, Istanbul, Cologne, Stockholm, Séoul et Dakar. Grâce à la confiance croissante des artistes dans notre projet, année après année, la foire FATart gagne clairement en influence et en prestige à chaque édition.

FATart Fair 2021
Galerie de photos

FATart Fair 2021
Artistes

Program, date, opening hours, place

Le programme d'accompagnement est soutenu par Pro Helvetia, la Fondation suisse pour la culture.

"Femmes artistes : une topographie contemporaine du genre dans les arts"
 

Samedi 11.09.21 : 13h - 14h

Dr. phil. Diana Baumgarten (assistante de recherche, Université de Bâle, études de genre) en conversation avec Ursina Roesch (artiste, co-fondatrice de FATart) à propos de l'étude préliminaire "Les relations de genre dans l'industrie culturelle suisse"  

Samedi 11.09.21 : 18h-19h

Présentation par Kristin T. Schnider (écrivaine indépendante) sur son point de vue en tant qu'auteur

Dimanche 12.09.21 : 13h - 14h

Angelica Tschachtli (responsable du Lexique SIKART sur l'art en Suisse) en conversation avec Elisabeth Eberle (artiste et archiviste) à propos du lexique SIKART sur l'art en Suisse

 

La 4e FATart Fair 2021 présente deux tables rondes et une présentation, dont l'objectif est de discuter de la situation actuelle des femmes dans l'art. Des experts et des artistes des domaines des études de genre, de l'histoire de l'art, de la littérature et des arts visuels sont invitées. Chaque événement stimule la discussion afin de générer de nouvelles idées et une valeur ajoutée sociale. La directrice de la conservation de FATart, Pauline Della Bianca, présentera les invitées et animera les discussions. Les conférences et débats sont ouverts à toutes et tous et s'adressent aussi bien aux expert.es qu'aux amatrices et amateurs. L'objectif est de générer une plate-forme de discussion hautement professionnelle et en même temps ouverte et conviviale pour un public diversifié.  En invitant des expertes et des artistes de différents domaines, nous souhaitons créer un espace d'échange et de réflexion transdisciplinaire afin d'ouvrir la réflexion à une perspective plus large et à fort impact. C'est ainsi que nous encourageons de nouveaux débats sur l'inclusion dans le monde de l'art.


 

samedi 09.11 13- 14h Dr. phil. Diana Baumgarten (assistante de recherche Université de Bâle, études de genre) en conversation avec Ursina Gabriela Roesch (artiste, co-fondatrice de FATart) à propos de l'étude préliminaire "Les relations de genre dans la scène culturelle suisse"
 

La première table ronde débutera le samedi 11 septembre. à 13 heures. La discussion s'appuie sur les résultats de l'étude préliminaire «Les relations de genre dans le secteur culturel suisse : une analyse avec un focus sur les travailleurs et travailleuses culturel. Les institutions culturelles et les associations», notamment dans les arts visuels. Ils constituent le point de départ de la conversation et sont mis en relation avec ceux d'autres secteurs culturels en Suisse. Cela montre à quel point la scène culturelle suisse actuelle est façonnée par les inégalités et les discriminations au niveau du genre. L'artiste conceptuelles multimédia, Ursina Gabriela Roesch, apporte avec elle le point de vue d'une artiste de l'industrie. En raison du peu de présence d'artistes femmes, elle a commencé très tôt à s'engager pour les femmes dans l'art. Elle s'intéresse à la visibilité de l'art des femmes, veut le montrer et le rendre accessible. Dans le cadre de la table ronde, la discussion   se concentrera également sur les stéréotypes de genre, par exemple celui du "génie masculin" et de "la muse féminine", qui continuent d'avoir un fort impact au niveau individuel, institutionnel et structurel. En savoir plus sur l'étude préliminaire : ici

 

 

samedi 09.11 18-19h Présentation par Kristin T. Schnider (écrivain indépendant) sur son point de vue en tant qu'auteur
 

«Soudain une écrivaine, soudain une femme». Interprétation, inventaire, partage d'expériences. Questionner l'avenir. En 1991, Kristin T. Schnider a soudainement vu plus qu'elle-même avec la première publication de livre  confrontée à la question de l'appréciation publique de la qualité littéraire du texte, mais au positionnement du texte via sa personne. Elle déclare : "Oh, je suis une femme." Dans la discussion sur « l'écriture féminine », qui a été menée au sein du « Network Writing Women » (fondé en 1991, aujourd'hui « femscript ») et avec des essais de Mariella Mehr, Nicole  Müller et elle ont poursuivi dans son bulletin, une première tentative de positionnement dans le monde de la littérature est en cours. Dans un contexte plus large de catégorisations, elle a commenté la vie des femmes lesbiennes en Suisse dans les années 1980, et a également traité plus tard de l'antiracisme. Dans sa présentation, elle s'interroge sur les changements, les progrès et les régressions dans ces domaines et, avec le public, questionne l'influence des catégorisations sur la création artistique, le « statu quo » et un futur possible.



Dimanche 12.09. 13h - 14h Angelica Tschachtli (responsable du SIKART Lexicon on Art in Switzerland) en conversation avec Elisabeth Eberle (artiste et archiviste) à propos de SIKART
 

La deuxième table ronde aura lieu le dimanche 12 septembre. à 13:00. SIKART Lexicon on Art in Switzerland (sikart.ch) est l'ouvrage de référence en ligne sur les arts visuels en Suisse, mis à jour quotidiennement et supervisé par la rédaction, qui est publié par l'Institut suisse de recherche en art SIKISEA. Miroir de la réception dans le monde de l'art, SIKART présente du contenu sur les artistes historiques et contemporains et comprend plus de 17 000 entrées de personnes ainsi qu'environ 1900 articles de lexique monographiques et thématiques détaillés. Angelica Tschachtli explique le lexique ainsi que ses critères d'entrée et présente  les entrées faites par les artistes femmes par rapport à leurs collègues masculins.
Elisabeth Eberle, artiste et archiviste suisse, a constitué l'archive unique « Les Femmes* Comptent» sur la représentation des femmes artistes sur la scène artistique au cours des onze dernières années. Eberle apportera des exemples de son expérience personnelle dans la discussion sur le système d'archivage SIKART pour les artistes.

performance

«fragile» de Lyn Bentschik

Pendant les trois jours de la foire d'art, un corps enveloppé dans du papier bulle apparaît et se déplace lentement dans l'exposition. 

La performance se déroule spontanément tout au long du week-end, sans horaires prédéterminés.

 

Conception et performance : Lyn Bentschik

Musique : Yannick Consaël

Développé en coopération avec cie O. 

«Inside Absence» de Atelier für Digitalstoff

Des bulles sonores virtuellement placées, déclenchées par les visiteurs équipés de casques et de smartphones, constituent l’oeuvre. Samedi à partir de 14h.

Horaires d'ouvertures:

Vendredi 10.09.21 :   16-20h

Samedi : 09.11.21 :      10-20h

Dimanche 12.09.21 :  10-17h

Lieu: Kammgarn West,

Baumgartenstrasse 23, 2ème et 3ème étage,

8200 Schaffhouse

Chambres: 

Nos chambres sont également accessibles aux personnes en fauteuil roulant. L'entrée du côté de la Baumgartenstrasse est desservie par un grand ascenseur (le trottoir du côté de la Baumgartenstrasse est accessible du côté du Rhin). Cela mène aux 2ème et 3ème étages. Nos WC sont également accessibles aux fauteuils roulants. Les chiens ne sont pas autorisés dans les chambres, sauf s'il s'agit de chiens d'assistance.